Mon premier 100 km.

(Mer – Montagne de Watten)
Lucas, Thibault, Baptiste, Samy, accompagnés de Françoise, Jean-Paul, Alain et moi-même, sommes partis vers la Mer du Nord.
 
Après la traversée du marais audomarois, célèbre pour ces villages : de Tilques pour sa carotte , Serques pour les ruines du moulin Davion, Houlle pour sa distillerie de genièvre, enfin Eperlecques et son musée de la deuxième guerre mondiale (V1 et V2).
Nous sommes dans le nord, nous traversons la ville de Watten, apercevons les ruines de la tour de l’abbaye.
Notre route longe l’ancien canal de l’Aa, après un arrêt pour se restaurer nous arrivons au hameau de Mannequebeurre le long du Mardick, jusque Oye-Plage nous allons découvrir les nombreux séchoirs à chicorée abandonnés qui date d’une autre époque.
Nous traversons Oye-Plage, le hameau du Tapecul et la réserve naturelle du Platier d’Oye.
Après la traversée de l’ancien port de Grand-Fort-Philippe d’où les pécheurs partaient pêcher en Islande tout comme leurs voisins de Petit Fort Philippe.
Nous longeons les fortifications de Gravelines et le bord de plage avec son phare. Retour vers le Paarc des rives de l’Aa pour le pique nique .Nous avons parcouru 65 km. Nous nous restaurons sous un chapiteau, le vent étant froid.
 
Après le repas l’heure est à la distraction, le pédalage sera nécessaire sur l’eau (pédalo). Une 1/2 heure de défoulement pour les enfants comme pour les adultes.
 
Retour vers Saint-Georges-sur-l’Aa ayant appartenu au diocèse de Saint-Omer, viens ensuite Bourbourg ancien lieu des tréfileries du nord et de la chocolaterie des 3 moulins (Cémoi), dans cette région nous longeons de nombreux watergangs qui assèchent les terres conquis par les moines. Le petit village flamand de Cappelle-Brouck (La chapelle du marais). Nous traversons le hameau et pont de Pont l’Abbesse au dessus de la Haute Colme, pour rejoindre la montagne de Watten. Séance de photos souvenir au pied de la tour de l’abbaye pour les enfants et les encadrants.
 
Nous n’avons pas de montagne dans les Hauts-de-France, mais nous sommes partie de la mer du nord à notre “montagne”. Pour les jeunes on peut considérer cela comme une mini mer-montagne.
 
Retour vers notre local, par Saint-Momelin, un des créateurs de la ville de Saint-Omer. Avec 106 km et un dénivelé de 356 m positif, une belle leçon de gestion de ces capacités musculaire sans jamais se mettre en danger.
 
Le premier 100 km c’est du vélo, l’apprentissage aux longues distances, aux voyages itinérants. Mais c’est aussi du tourisme, la protection de l’environnement et des jeux.
 
Bravo à eux. une nouvelle randonnée le lundi 20 Juillet pour les petits et les grands , la visite d’une ferme pédagogique et la découverte du Houtland.

Mon premier 100 km.

(Mer – Montagne de Watten)
Lucas, Thibault, Baptiste, Samy, accompagnés de Françoise, Jean-Paul, Alain et moi-même, sommes partis vers la Mer du Nord.
 
Après la traversée du marais audomarois, célèbre pour ces villages : de Tilques pour sa carotte , Serques pour les ruines du moulin Davion, Houlle pour sa distillerie de genièvre, enfin Eperlecques et son musée de la deuxième guerre mondiale (V1 et V2).
Nous sommes dans le nord, nous traversons la ville de Watten, apercevons les ruines de la tour de l’abbaye.
Notre route longe l’ancien canal de l’Aa, après un arrêt pour se restaurer nous arrivons au hameau de Mannequebeurre le long du Mardick, jusque Oye-Plage nous allons découvrir les nombreux séchoirs à chicorée abandonnés qui date d’une autre époque.
Nous traversons Oye-Plage, le hameau du Tapecul et la réserve naturelle du Platier d’Oye.
Après la traversée de l’ancien port de Grand-Fort-Philippe d’où les pécheurs partaient pêcher en Islande tout comme leurs voisins de Petit Fort Philippe.
Nous longeons les fortifications de Gravelines et le bord de plage avec son phare. Retour vers le Paarc des rives de l’Aa pour le pique nique .Nous avons parcouru 65 km. Nous nous restaurons sous un chapiteau, le vent étant froid.
 
Après le repas l’heure est à la distraction, le pédalage sera nécessaire sur l’eau (pédalo). Une 1/2 heure de défoulement pour les enfants comme pour les adultes.
 
Retour vers Saint-Georges-sur-l’Aa ayant appartenu au diocèse de Saint-Omer, viens ensuite Bourbourg ancien lieu des tréfileries du nord et de la chocolaterie des 3 moulins (Cémoi), dans cette région nous longeons de nombreux watergangs qui assèchent les terres conquis par les moines. Le petit village flamand de Cappelle-Brouck (La chapelle du marais). Nous traversons le hameau et pont de Pont l’Abbesse au dessus de la Haute Colme, pour rejoindre la montagne de Watten. Séance de photos souvenir au pied de la tour de l’abbaye pour les enfants et les encadrants.
 
Nous n’avons pas de montagne dans les Hauts-de-France, mais nous sommes partie de la mer du nord à notre “montagne”. Pour les jeunes on peut considérer cela comme une mini mer-montagne.
 
Retour vers notre local, par Saint-Momelin, un des créateurs de la ville de Saint-Omer. Avec 106 km et un dénivelé de 356 m positif, une belle leçon de gestion de ces capacités musculaire sans jamais se mettre en danger.
 
Le premier 100 km c’est du vélo, l’apprentissage aux longues distances, aux voyages itinérants. Mais c’est aussi du tourisme, la protection de l’environnement et des jeux.
 
Bravo à eux. une nouvelle randonnée le lundi 20 Juillet pour les petits et les grands , la visite d’une ferme pédagogique et la découverte du Houtland.
Share This
Aller au contenu principal